Monthly Archives: mars 2017

Expérimentez la mer Rouge via une croisière

Rédigé par Alexandra Dimitriou, invitée sur notre Blog

En novembre dernier, j’ai eu la chance d’avoir une place sur un bateau de croisière plongées en Égypte pour explorer les îles Brothers et les récifs de Elphinstone et de Daedalus avec des maîtres de la mer Rouge. Spectaculaire, Fantastique, Extraordinaire. Il faudrait inventer un nouveau mot pour décrire à quel point ce séjour enchanteur fut à la hauteur et même bien au-delà de chacune de mes attentes. J’adore les croisières, j’adore l’Égypte, j’adore la plongée plus que tout au monde sur cette planète! (Ne le dites surtout pas à mon mari!)

Vous voulez savoir pourquoi?

L’Égypte est la destination de plongée la plus diversifiée en faune et flore marine la plus proche de l’Europe et du Moyen-Orient (ce qui est formidable si d’habitude vous vous ennuyez en moins d’une heure sous l’eau!)

Située entre l’Afrique et l’Asie, la mer Rouge, sert « d’arrivée d’eau » à l’océan Indien, et atteint une profondeur maximale de plus de 2 000 mètres/6 560 pieds. C’est la mer tropicale la plus septentrionale de l’hémisphère nord, par conséquent, les vols en provenance des pays européens les plus à l’ouest prennent au maximum 5 heures.

C’est une Écorégion « Global 2000″

Désignée par le WWF comme zone prioritaire en matière de conservation, la mer Rouge est un site qui offre un écosystème de vie marine extraordinairement diversifiée. Depuis des jardins de coraux animés à faible profondeur, jusqu’à des parois et des tombants abruptes, la mer Rouge abrite des milliers de sites de plongée ensoleillés dans une zone très concentrée, chacun offrant à chaque plongeur un propre objectif atteignable. Intéressant, non?

Chacun trouvera sa part du gâteau et, pour les aficionados des croisières en mer Rouge égyptienne, la plongée peut présenter trois « menus » différents:

trigger-fish-egypt_liveaboard

Menu 1: Itinéraire nord. Pour ceux qui adorent les couleurs, le corail et Jacques Cousteau.

L’itinéraire le plus facile est probablement celui de Dahab à Sharm-el-Sheikh, mais ne vous laissez pas tromper par le manque de difficultés, il y a également des plongées riches en défis à l’usage des plongeurs tec – peut-être que le site le plus connu pour ce genre d’activités est la fosse sans fond « Blue Hole », à Dahab.

Les autres sites de plongée à ne pas manquer sont Shark reef et Yolanda reef, l’épave du Million Hope et celle du Thistlegorm (découverte par Jacques Cousteau lui-même.)

Vous pouvez même plonger sur cette épave historique la nuit, mais seulement si vous êtes en croisière-plongées – une véritable gâterie, croyez-moi!

Menu 2: îles Brothers et variantes

Les deux îles Brothers sont proches les unes des autres, mais éloignées du continent. Elphinstone et Daedalus sont les sites les plus populaires de cette région. Ils ont une renommée mondiale et sont davantage appréciés par les plongeurs chevronnés. Stations de nettoyage, eaux riches en nutriments et profondeur, sont autant de caractéristiques qui donnent aux plongeurs la jubilation de s’immerger. Cerises sur le gâteau, les requins y sont presque garantis, quelle merveille!

Menu 3: sud

En partance de Saint Johns, vous pourrez apprécier des sites tels que Babili Ali, GotaKebira, Zabargad et les îles Rocky. Je ne les ai jamais explorés personnellement, mais pendant les mois d’été, les rencontres avec les requins sont réputées pour se produire bien en deçà des limites de la plongée loisir.

Des sites de plongée rien que pour vous!

egypt-liveaboard-2

Les bateaux qui sortent pour la journée ne peuvent pas trop s’éloigner de la côte et les plongeurs devraient se lever très tôt pour accéder aux sites du large, ce qui n’est pas très motivant (du moins dans mon cas!) Les sites du large sont uniquement accessibles en croisière, bien que ceux de la région nord sont accessibles à la journée. Vous pouvez donc combiner les deux types de plongées pour véritablement expérimenter tout ce que la mer Rouge peut offrir.

Par ailleurs, les croisières-plongées sont la meilleure méthode pour visiter les sites de plongée accessibles de jour, car vous pouvez choisir le moment de vous mettre à l’eau. Votre Capitaine sait à quelle heure les plongeurs affluent et planifiera votre arrivée pour éviter la cohue. Je ne sais pas pour vous, mais moi, je déteste que des bateaux et des bulles me gâchent la vue partout où je me dirige. Je souhaite voir la beauté du monde subaquatique dans toute sa splendeur – sans avoir à supporter le spectacle d’être entouré par les combinaisons fluorescentes des années 80!

Lorsque vous avez suffisamment de chance pour être le seul bateau à des miles à la ronde, « magique » est le seul terme qui peut décrire cette ambiance. Il y a quelque chose de spécial à pouvoir plonger sans jamais croiser aucun autre plongeur pendant 60 minutes, à part vos binômes. Une ambiance dans laquelle vous vous sentez très, très petit. Là dessous, vous êtes juste un « petit grain » de sable; un petit humain de rien du tout qui s’est adapté pour réussir à observer cette atmosphère enchanteresse.

Du gros, du petit et tout ce qu’il y a entre les deux!

oceanic-whitetip-egypt_liveaboard

L’Égypte a tout ce qu’il faut. Des jardins de coraux, des nudibranches aux couleurs éclatantes, des tortues curieuses, des murènes gigantesques, des poissons Napoléon aussi gros que des maisons, et, si vous choisissez le bon moment de l’année – des mantas et des requins-baleines. Les croisières-plongées exauceront tous vos voeux de plongeur.

5 meilleurs sites de plongée à Ibiza

Ibiza, qui fait partie des îles Baléares en Espagne, est synonyme de plages idylliques, de retraites paisibles et de culture dynamique. Sous les vagues, les plongeurs retrouvent la même beauté, la même diversité, la même félicité méditerranéenne. Nous avons sélectionné cinq des nombreux sites de plongée qui entourent l’île. Alors, continuez à lire cet article et préparez-vous à élargir votre liste de sites de plongée à explorer.

Don Pedro

Ce nom pourrait suggérer le méchant dans un film de mafieux, mais n’ayez crainte, personne ne vous « enverra dormir avec les poissons »! L’épave du navire Don Pedro est un formidable monstre reposant sur le côté, à partir d’une profondeur de 26 mètres, juste à quelques minutes du Port d’Ibiza. Mesurant 142 mètres de long et descendant à une profondeur maximale de 46 mètres, le Don Pedro est devenue la plus grande épave de Méditerranée lorsqu’elle a coulé en 2007. Bien que le naufrage du Don Pedro soit dû à une erreur malheureuse et coûteuse de son propriétaire, c’est maintenant pour le grand plaisir des plongeurs PADI Advanced Open Water Divers qui n’arrêtent pas de le visiter. Attendez-vous à être guidé autour des énormes hélices et de la timonerie, mais il n’est pas possible de pénétrer à l’intérieur du Don Pedro. Une thermocline est fréquente, par conséquent prévoyez une protection thermique supérieure à 5 mm, si possible.

Niveau minimum: PADI Advanced Open Water Diver
Ouvrez l’oeil pour voir: sérioles couronnées, nudibranches

Usine de poissons (Formentera)

À une distance de seulement 30 minutes d’Ibiza en bateau, se trouve Formentera la quatrième île des Baléares. En route vers cette île magnifique et paisible, se trouve une usine de poissons engloutie, connue localement sous le nom de « La Plataforma ». Bien que la structure ait été engloutie en raison d’une violente tempête, les eaux autour de ces îles sont souvent calmes et il n’est pas inhabituel d’être accompagné de dauphins lorsque vous arrivez depuis Ibiza. Le site ressemble à une plateforme pétrolière sous-marine, et les bateaux de plongée s’amarrent sur la partie supérieure de la plateforme, à 11 mètres de profondeur. Avec une profondeur maximale de 33 mètres, les plongeurs PADI Advanced Open Water Divers atteignent le fond, puis se déplacent en zigzaguant autour de la gigantesque structure. Certes, les plongeurs PADI Open Water Divers devront se limiter à la profondeur à laquelle ils sont autorisés à évoluer, mais c’est la plongée profonde idéale pour un cours Advanced Open Water Diver.

Niveau minimum: PADI Open Water Diver
Ouvrez l’oeil pour voir: congres, murènes, barracudas, poissons-scorpions

Dado Pequeno

Vous vous souvenez du Don Pedro mentionné plus haut? Et bien, voici l’écueil qui l’a coulé! Un jour, cet immense navire est sorti du port d’Ibiza, a heurté le Dado Pequeno – et sombré. À première vue, ce petit rocher qui émerge de la Méditerranée n’est pas très attirant, il semble même manquer d’intérêt, mais tandis que vous vous en rapprochez et que les profondeurs de la mer passent du bleu royal à un turquoise plus vibrant, la plongée devient vraiment intéressante. C’est une plongée qui a tout ce qu’il faut: des parties profondes et non profondes, une topographie fascinante et une liste interminable de vie marine. Pour être concret, sachez que ce site est mentionné en priorité lorsqu’il s’agit de faire une plongée plaisir entre pros.

Niveau minimum: PADI Open Water Diver
Ouvrez l’oeil pour voir: barracudas, mérous, pieuvres, poissons-scorpions, raies, labres et sérioles

Le phare

Sur la côte est d’Ibiza, à 5 minutes en bateau depuis Cala Martina, se trouve le récif de Santa Eulalia. Cette plateforme sous-marine rocheuse est entourée de profondeurs allant jusqu’à 30 mètres et inclut trois sites de plongée uniques. Néanmoins, c’est la plongée sur le phare qui attire le plus l’attention. Il est important de noter que ce n’est pas vraiment un phare immergé, mais davantage une balise, utilisée pour prévenir les bateaux qu’ils passent au-dessus de récifs peu profonds. Peut-être que les locaux s’y réfèrent en tant que phare car « balise » ne sonne pas aussi bien. Dans tous les cas, la plateforme à faible profondeur commence à environ 2 mètres, puis le phare descend jusqu’à 12 mètres, et il y a des passages permettent d’explorer jusqu’à 24 mètres. Ce site de plongée se trouvant à faible profondeur, la lumière y est fantastique et la vie marine ne déçoit jamais.

Niveau minimum: PADI Scuba Diver
Ouvrez l’oeil pour voir: langoustes, pieuvres, barracudas et (très rarement) poissons-lunes

Grotte illuminée

Sur la côte nord-est d’Ibiza, niché entre San Antonio et Portinatx, repose un joyau caché, la Grotte illuminée. Connue localement sous le nom « La Cueva de La Luz », cette grotte, avec les colonnes qui l’entourent, peut être comparée à un bloc de fromage Emmental. Les plongeurs ont toute liberté de se faufiler dans les formations rocailleuses avant de pénétrer dans la grotte. Une fois à l’intérieur, ils sont accueillis par les rayons de soleil les plus perçants et les plus spectaculaires – vous connaissez le genre – le type de lumière qui jaillit lorsqu’un piège est activé dans un film d’Indiana Jones. C’est assurément le site de plongée idéal pour les aficionados sous-marins et les photographes – il faut simplement l’éviter les jours de pluie.

Niveau minimum: PADI Open Water Diver
Ouvrez l’oeil pour voir: crevettes

Ces sites de plongée incroyables vous tentent? Trouvez un Magasin de plongée PADI et réservez votre prochain séjour à Ibiza!

PADI AmbassaDiver: Birgitta Mueck

Nous nous sommes entretenus avec Birgitta Mueck, PADI AmbassaDiver, qui nous a parlé de sa passion pour la préservation de la vie sauvage et de son travail avec Crystal Water Film Production…

Qu’est-ce qui vous a influencé à vous lancer dans la photographie & la vidéographie sous-marine?

Tout a commencé avec ma précoce passion pour l’océan avec ses nombreux et charmants habitants. Lorsque j’étais enfant, je voulais passer autant de temps que possible près et dans l’eau. Quand mon père (le fondateur de Crystal Water Film Production) a commencé à plonger et à filmer ses aventures, j’étais la petite fille du bateau regardant par dessus bord les bulles qui remontaient en imaginant ce que cela pouvait être sous la surface. Voilà ce qui m’a inspirée et rendue curieuse. Je savais qu’un jour, c’est moi qui ferait ces bulles.

Comme j’ai toujours aimé la sensation de liberté que procure le snorkeling, pendant longtemps j’étais heureuse de découvrir la vie sous-marine avec seulement un masque, des palmes et un tuba. En 2004, j’ai commencé à prendre un appareil de prise de vue sous l’eau, en snorkeling. C’est alors que, dans les eaux bleues pélagiques des Açores, je suis tombée sur un groupe de cachalots en train de socialiser. J’en ai fait mes premiers modèles sous-marins! Au moment précis où j’ai immortalisé cette fantastique rencontre, et vécu les sensations ressenties au contact de ces géants amicaux, j’ai su que j’étais devenue une irréductible passionnée! Grâce à l’appareil photo, j’avais le sentiment que je pouvais plus facilement partager mes expériences, mon intérêt et ma forte sensibilité à l’égard de l’océan. Une bonne année plus tard, j’ai obtenu ma première certification PADI, qui m’a ouvert la porte pour découvrir et documenter la vie fantastique qui se cache dans les eaux plus profondes.

Grâce à votre travail avec Crystal Water Film Production, pensez-vous que vous avez eu un impact sur la manière dont les autres perçoivent l’environnement aquatique et la préservation?

Oui, nous avons reçu de nombreux e-mails venant de personnes qui exprimaient leur vive appréciation du travail que nous effectuions et nous expliquaient combien nos films et nos documentaires avaient eu un effet révélateur sur eux. J’ai le sentiment que notre travail a un impact sur la manière dont les autres perçoivent l’environnement aquatique et la préservation.

Birgitta Orca in Sight

Photo Christian Tousignant

Quelles sont les préoccupations concernant l’environnement et la vie sauvage qui, selon vous, sont particulièrement importantes à l’heure actuelle?

J’aimerais insister sur la création de Zones marines protégées, ainsi que sur l’importance à développer davantage de zones « totalement interdites à la pêche » et d’élargir leur superficie. Une zone « totalement interdite à la pêche » est un espace marin protégé où toute la pression inhérente à la pêche est complètement éliminée, créant ainsi des sanctuaires où les poissons peuvent se reproduire, frayer et grandir jusqu’à atteindre leur taille adulte. Actuellement, seule une petite partie des océans du monde est protégée et la vaste majorité des réserves marines existantes ont besoin d’une bien meilleure gestion pour contrôler la pêche illégale dans leur périmètre. Pendant notre récente expédition cinématographique pour enregistrer le documentaire « Life Against All Odds », nous avons navigué à la voile et plongé en Méditerranée, dans l’océan Atlantique ainsi que dans les eaux scandinaves, pour documenter la différence qui existe entre les zones marines protégées et les non protégées. Nous avons constaté que cette différence était vraiment impressionnante, surtout dans les zones « totalement interdites à la pêche » bien gérées.

Quelle a été votre plus mémorable expérience en plongée?

C’est une question à laquelle il est très difficile de répondre tant j’ai vécu d’expériences fantastiques au cours de plongées différentes! L’une d’elles fut la recherche de requins dans les eaux nordiques. Nous avons consacré deux ans à cette expédition, qui consistait à naviguer à la voile et à plonger; pour essayer de trouver et de filmer des requins d’eau froide dans les eaux de Scandinavie, d’Écosse et d’Irlande. Nous avons vu différentes espèces, depuis les plus petits sagres jusqu’aux immenses requins pélerins. Pendant ces deux années entières, nous avons cherché l’aiguillat, un requin qui se trouve normalement dans les eaux scandinaves. L’aiguillat fut autrefois l’un des requins les plus abondants, mais en raison d’un excès de pêche au cours des deux dernières décennies, ses populations ont décliné d’au moins 95% dans les eaux européennes. Comme cette espèce de requin est un poisson à maturité tardive; les femelles ne mettent bas qu’à 18-21 ans et donnent naissance à un tout petit nombre de bébés requins vivants (2-11) après une période de gestation de deux ans, il est donc très difficile que cette espèce puisse être repeuplée. Après deux ans de recherches, alors que nous avions presque atteint la date butoir pour terminer le film, nous avons effectué une dernière plongée en Norvège, sur un tombant atteignant une profondeur de 300 mètres. C’est là que nous avons enfin rencontré l’aiguillat! Cependant, nous ne nous attendions pas à un tel spectacle – les requins étaient attirés par les lampes de notre caméra et soudain, il y eut des centaines d’aiguillats autour de nous – ils étaient partout, à la fois au-dessus et en dessous! Imaginez le spectacle de centaines de requins-marteaux mais avec des aiguillats! Après tant d’efforts, de jours à chercher cette espèce de requins, cette expérience fut vraiment incroyable.

We must work towards Wildlife Conservation in the Ocean

Photo Armin Mueck

Pensez-vous qu’un plongeur a la responsabilité d’encourager la préservation de la vie sauvage qui réside dans nos océans?

Oui, en tant que plongeurs, nous avons la chance de pouvoir ressentir la joie et contempler la beauté du monde subaquatique. Les connaissances et le plaisir que nous procure la plongée s’accompagnent de la responsabilité à protéger et à encourager la préservation des océans. Nos fantastiques expériences de plongée, ainsi que notre forte passion pour l’espace marin et sa vie sauvage, font des plongeurs une source d’informations influente et véridique. Pour partager activement nos connaissances et notre passion avec les autres, un bon départ est d’encourager et de communiquer l’importance de la préservation océanique.

Avez-vous des conseils pour inspirer les plongeurs/photographes sous-marins?

La première chose, avant même d’emmener une caméra sous l’eau, c’est d’être à l’aise avec ses techniques de plongée, surtout sa maîtrise de la flottabilité. Il est très utile de passer du temps à vous familiariser avec votre matériel vidéo dans un environnement contrôlé à l’air libre afin de ne pas avoir de difficultés à chercher les réglages sous l’eau, ce qui peut vous faire rater de bonnes prises de vue. Essayez d’acquérir des connaissances sur ce que vous êtes en train de photographier et d’étudier le comportement des animaux. N’oubliez jamais que le bien-être de la vie marine est prioritaire. Aucune photo ne vaut la peine d’être prise si elle a un impact négatif sur la vie sauvage.

Que signifie Mon PADI pour vous?

Pour moi, Mon PADI signifie inspirer les autres, augmenter la prise de conscience et partager ma passion pour l’océan.

 

Pour en apprendre davantage sur la manière dont vous pouvez aider l’environnement en plongée, lisez notre article intitulé: Le pouvoir des plongeurs pour guérir la planète.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la vidéographie sous-marine, essayez notre Spécialité Underwater Videographer.

La merveilleuse Espagne

Avec l’océan Atlantique au nord et la Méditerranée au sud, l’Espagne offre un large éventail d’options de plongée. Depuis les gros requins bleus qui rôdent dans la baie de Biscaye au large de la côté escarpée du nord du pays, jusqu’aux gorgones colorées qui ondulent dans les eaux plus chaudes et claires de la Méditerranée, il y aura toujours quelque chose qui tentera les plongeurs de tous bords.

À proximité du détroit de Gibraltar, à l’embouchure de la Méditerranée, des régions telles que Grenade, Malaga, et Cadix, permettent de pratiquer la plongée toute l’année. Cette zone de transition entre l’océan Atlantique et la Méditerranée est fréquentée par des mammifères marins et les occasions d’y observer des baleines ne sont pas rares. Au nord, les régions de Galice, des Asturies et du Pays basque présentent des eaux plus froides, des marées plus importantes et une visibilité inférieure, mais ces inconvénients sont largement compensés par la prolifération de la vie marine habitant dans ces zones.

L’Espagne est réputée pour ses nombreuses réserves marines, que ce soit Cabo de Palos, Cabo de Gata, les îles Columbretes en mer Méditerranée, celles de La Palma, de La Restinga et de La Graciosa aux Canaries, au large de l’Atlantique. Autant de régions ayant leur propre attraction et suffisamment de diversité pour fasciner les plongeurs toute leur vie.

TROUVER UN MAGASIN DE PLONGÉE PADI

Sites de plongée populaires

  • Les îles Medes – Ces petites îles reposent juste au large du littoral de l’Estartit, sur la Costa Brava, et sont considérées comme faisant partie des meilleurs sites de plongée méditerranéens. La protection de ces îles, en leur qualité de réserve marine, combinée à la fréquente visite des plongeurs, ont rendu les poissons relativement peu craintifs et faciles à approcher. La visibilité y est normalement très bonne.
  • Baix Empordà, en Catalogne – Juste au large de Far de Sant Sebastiá, Ullastres I, II et III sont des pinacles sous-marins qui remontent à 7 mètres/23 pieds sous la surface. Recouverts de gorgones colorées, une multitude de loups de mer, maquereaux, labres et nudibranches y ont élu domicile. Il y a également plusieurs épaves de navires qui ont coulé pour avoir heurté ces pinacles en passant trop près d’eux.
  • Furió Fitó Située juste au large de Cape de Begur, c’est l’une des formations rocheuses parmi les plus stupéfiantes du littoral méditerranéen. Cet énorme massif submergé commence à 14 mètres/45 pieds de profondeur et descend à 55 mètres/180 pieds. Le tombant nord est parsemé de gigantesques gorgones et d’incroyables formations coralliennes. Cette zone abrite également des pieuvres, des vivaneaux, des mérous et des raies.
  • Murcia et le parc marin des îles Hormigas – On pourrait considérer que c’est le meilleur endroit pour plonger en Espagne grâce à l’abondance et à la variété de la vie marine de cette zone. Le parc abrite de très gros mérous, des bancs de barracudas, des pieuvres, des murènes, des raies aigles, ainsi que des nudibranches et, occasionnellement, des poissons-lunes. D’août à octobre, de vastes bancs compacts de petits poissons attirent les pélagiques: thons, dentés communs et carangues, provoquant ainsi une frénésie alimentaire spectaculaire. Dans le parc, vous pourrez également plonger sur plusieurs épaves de renommée mondiale.
  • Îles Canaries – Eu égard à leur localisation et à leur climat, il est possible de plonger toute l’année aux îles Canaries. Des centaines de sites de plongée inoubliables foisonnent de faune et de flore, dans des paysages sous-marins incroyables. Ne manquez pas le « Museo Atlantico » à Lanzarote, un musée sous-marin qui a ouvert en mars 2016. Les îles Canaries sont baignées par le Gulf Stream, qui régule la température de l’air, la maintenant entre 17-18 °C/63-64 °F en hiver et environ 23 °C/73 °F en été. L’eau y est exceptionnellement claire et la lumière pénètre profondément dans l’eau – un must pour les photographes sous-marins.

Vous voulez en savoir davantage? Visitez ScubaEarth®, vous aurez des informations détaillées sur les milliers de sites de plongée, les espèces marines, les caractéristiques essentielles des

Résumé des plongées

Visibilité – En fonction de la région et du site de plongée, la visibilité peut varier de 3 à 50 mètres/10 à 160 pieds.

Température de l’eau – Variable selon les différentes régions, mais elle se situe entre 10-26 °C/50-80 °F avec un maximum de 30 ºC/86 °F dans la zone des îles Baléares pendant les mois d’été.

Climat – Trois zones climatiques: méditerranéenne, avec des étés chauds et des hivers frais et doux; océanique, avec des étés chauds et des hivers froids au nord; semi aride au sud-est.

Faune et flore aquatiques – Mérous, murènes, poissons-lunes, diables de mer et barracudas sont tous des visiteurs fréquents. Vous pourrez également voir occasionnellement des dauphins, des baleines, des tortues et des requins-anges dans les régions à fonds sablonneux. La vie invertébrée et les coraux abondants intéresseront particulièrement les photographes.

Formation recommandée – Inscrivez-vous aux Spécialités PADI Deep Diver et PADI Underwater Naturalist pour profiter au maximum des paysages sous-marins stupéfiants et de la vie marine intéressante. La Spécialité PADI Digital Underwater Photographer est toujours un bon choix pour immortaliser vos aventures.

TROUVER UN MAGASIN DE PLONGÉE PADI

Note Voyager vers n’importe quelle destination peut être affecté par de mauvaises conditions, comprenant (sans y être limité), la sécurité, les conditions requises d’entrée et de sortie du pays, les conditions sanitaires, les lois locales et la culture, les catastrophes naturelles et le climat. Quelle que soit votre destination, consultez votre agent ou votre département de voyages local pour demander des conseils sur cette destination lorsque vous planifiez votre séjour, puis à nouveau peu de temps avant de partir.

Langue – L’espagnol, mais l’anglais est couramment parlé dans les régions touristiques.

Monnaie – Euro. Les cartes de crédit sont largement acceptées.

Aéroports principaux – Alicante, Madrid, Barcelone, Malaga et Grande Canarie font partie des aéroports espagnols les plus fréquentés.

Électricité et Internet – 220 volts/50 Hz. Internet est largement disponible.

Attractions terrestres – Attractions et monuments sont dispersés à travers tout le pays. Quelques exemples parmi d’autres: l’architecture stupéfiante de La Sagrada Familia, de Gaudi, une église sans égale dans le monde. L’Alhambra de Grenade et le Giralda de Séville sont des splendeurs qui témoignent de la présence Arabe dans la péninsule Ibérique.

Trouver des Magasins et Clubs de plongée PADI en Espagne

Liens d’informations: spain.info

Réservez maintenant