Monthly Archives: novembre 2016

9 Conseils pour améliorer votre consommation d’air

A un moment ou à un autre, nous avons tous envié les guides et les instructeurs de plongée mais un léger doute demeurait: ils doivent probablement dissimuler une paire de branchies quelque part sous tout cet équipement parfaitement configuré – comment, sinon, pourraient-ils respirer aussi peu? Et, lorsque nous revenons d’une plongée, nous connaissons tous la question redoutée: « Combien te reste-t-il d’air? »

Bonne nouvelle: si vous êtes de ceux qui font le signe  » remontée » avant tous les autres, il existe de nombreuses astuces pour améliorer votre consommation d’air et prolonger la durée de vos plongées:

#1 Flottabilité et lestage: maîtrisez la flottabilité nulle en contrôlant votre lestage et en répartissant votre équipement à la perfection. Lutter avec des problèmes de flottabilité demande des efforts. De plus, mettre constamment de l’air dans votre gilet et le purger inutilement épuise votre réserve d’air rapidement.

Peak Performance BuoyancyLa Spécialité PADI Peak Performance Buoyancy vous aidera à maîtriser la flottabilité nulle.

#2 – Entretenez votre équipement de plongée: n’oubliez pas de le contrôler régulièrement afin qu’il ne présente aucune fuite (par exemple, des joints usés dans votre premier étage/robinetterie sont des causes courantes de bulles d’air) – et faites-le réviser ponctuellement.

#3 – Configurez votre équipement de plongée: essayez différentes configurations jusqu’à ce que, dans l’eau, vous atteigniez une position aussi horizontale que possible. Cela vous permettra d’être hydrodynamique et de dépenser moins d’énergie.

#4 – Restez compact: lorsque vous emportez des pièces de rechange, utilisez des accessoires conçus pour être rangés dans une poche. Mais attention, ne bourrez pas trop vos poches si vous voulez maintenir votre hydrodynamisme sous l’eau.

#5 – Détendez-vous: des mouvements calmes, lents et délibérés vous aideront à maintenir votre rythme respiratoire sous contrôle, afin de prendre des inspirations lentes, profondes et contrôlées.

#6 – Ralentissez: making calm, slow and deliberate movements will help you to keep your breathing rate under control so that you take slow, deep and controlled breaths.

#7 – Restez au chaud: plus vous avez froid, plus vous votre corps dépense d’énergie – et plus vous consommez d’air. N’oubliez pas que l’eau absorbe la chaleur du corps environ 20 fois plus rapidement que dans l’air. Portez, par conséquent la protection thermique adéquate pour éviter d’avoir trop froid.

Dry SuitLorsque vous planifiez de plonger en eaux froides, la Spécialité PADI Dry Suit est inestimable

#8 – Pas de mains: N’utilisez pas vos mains pour nager – utilisez vos palmes. Nager avec les mains est inefficace et vous fait dépenser encore plus d’énergie, donc plus d’air. (Exception faite, bien entendu, lorsque vous avez des limites physiques pour palmer).

#9 – Plongez plus: plus vous plongez, plus votre équipement vous sera familier, plus vous serez à l’aise dans l’eau, plus vous serez détendu pendant vos plongées (rappelez-vous du point #5).

Alors, la prochaine fois que vous allez dans l’eau, essayez de pratiquer ces petites astuces et vous pourrez passer plus de temps sous l’eau que lors de vos plongées précédentes – et que vos binômes!

Entretien « My PADI » : Juan Gonzales

Ancien Sergent des Marines de l’armée américaine (United States Marine Corps – USMC), Juan Gonzales a pris sa retraite après 12 ans de service et trois affectations dans les zones d’intervention sensibles de l’armée américaine: deux en Irak et une en Afghanistan. Diagnostiqué souffrant de stress post-traumatique en 2004, il reste néanmoins dans l’armée jusqu’en 2012, date de sa dernière affectation en Irak. Il rentre ensuite chez lui et se confronte à des défis encore plus difficiles: rétablir les liens avec sa famille et apprendre à vivre en tant que civil avec son stress post-traumatique. Par chance, il trouve une assistance pour lui-même et sa famille grâce au Projet W.A.V.E.S. (Wounded American Veterans Experience SCUBA), une petite organisation à but non lucratif située en Californie du sud, qui fournit aux vétérans américains qui souffrent de blessures infligées pendant leur service, la possibilité d’expérimenter les effets guérisseurs de la plongée. Juan partage son histoire avec nous.

Racontez-nous votre histoire

J’ai grandi à Woodland, en Californie et, à présent, j’y réside à nouveau avec mes enfants âgés de 16 ans, 10 ans et 5 ans. En 2014, mis à la retraite pour raisons médicales; j’ai quitté mon poste de Sergent des USMC, où j’avais servi pendant 12 ans d’abord comme artilleur, et, plus tard, comme mécanicien d’équipement lourd et soudeur.

Juan_Gonzales_Marcus

Dites-nous ce qu’est le stress post-traumatique, et la manière dont cet état vous a affecté.

Tout a commencé par des attaques d’angoisse. Ensuite, j’ai commencé à ressentir d’autres symptômes comme la terreur, des sueurs nocturnes, des insomnies. Lorsque, en 2004, on m’a diagnostiqué, la maladie était mal connue – tout comme son traitement La priorité était de me remettre sur pieds pour que je fasse mon travail de Marine. J’ai fini par me concentrer sur mes devoirs de militaire et me suis émotionnellement déconnecté de ma femme et de mes enfants.

En 2006, j’avais développé une telle indifférence pour les sentiments qu’il était plus simple pour moi de partir en mission que d’avoir des liens avec ma famille. Ce n’est pas avant 2014, lorsque j’ai été démobilisé pour raisons médicales, que j’ai compris à quel point j’étais devenu insensible, que mes relations avec mon entourage étaient minimes, et que je devais impérativement accepter la gravité de mon stress post-traumatique.

J’ai toujours des difficultés à créer et à maintenir des relations interpersonnelles. Je deviens nerveux dans les foules et je m’énerve facilement. Je me sens plus à l’aise lorsque je m’isole chez moi – sans sortir.

Juan Gonzales and son Marcus

Quand avez-vous entendu parler du Projet WAVE pour la première fois?

Mon fils, Marcus et moi-même passions nos premières vacances d’été ensemble depuis environ 12 ans lorsqu’un ami m’a appelé pour me parler du Projet WAVES, qui présentait la plongée sous-marine aux vétérans handicapés. J’ai dit « Formidable, c’est une activité que je découvrirai quand j’aurai le temps ». Cependant, mon ami insista sur le fait que je pouvais emmener Marcus avec moi. Nous pourrions apprendre à plonger ensemble – gratuitement!

De quelle manière la plongée vous aide-t-elle à gérer votre stress post-traumatique?

Je ne peux pas expliquer exactement comment, mais la plongée est l’une des meilleures méthodes pour diminuer mes symptômes de stress post-traumatique. Lorsque je plonge, je me sens détendu et à l’aise avec ce qui se passe autour de moi et dans ma vie en général – comme s’il n’y avait aucune préoccupation qui nécessite mon attention à ce moment là. J’ai l’impression que mes mécanismes défensifs habituels disparaissent tandis que je me concentre sur la plongée et le plaisir.

Sous de nombreux aspects, la plongée est exactement à l’opposé des missions. Les missions, c’est le bruit infernal des échanges de tirs, des explosions et des appels radios. Comparez cet environnement avec le calme et la sérénité de la plongée. Le son de votre respiration via le détendeur absorbe les bruits autour de vous. Vous n’entendez pas grand chose d’autre, mais ce que vous voyez et ressentez est absolument fantastique.

Juan Gonzales and WAVES Project

Qu’est-ce que l’avenir vous réserve?

Avant toute chose, c’est formidable de savoir que, lorsque les évènements semblent me dépasser, il y a quelque chose sur lequel je puisse me recentrer: aller plonger.

Mon espoir est de voir jusqu’à quelles limites Marcus et moi-même pouvons vivre des aventures en plongée. Nous aimerions terminer instructeurs et commencer un programme semblable à WAVES dans la région de Sacramento, Californie, afin de pouvoir présenter la plongée à un nouveau groupe de vétérans et à leur famille.

Pour les vétérans souffrant de stress post-traumatique et d’autres invalidités, il est important de savoir qu’il y a un avenir… un lendemain…un chapitre suivant. Et le Projet WAVES peut les aider à y parvenir.

Pour en apprendre davantage sur Juan Gonzales et lire d’autres anecdotes My PADI qui vous inspirent, allez sur http://mypadi.padi.com.

Juan Gonzales scuba diving

Cinq plongées de plus – Advanced Open Water Diver

Open Water 2013

Êtes vous un plongeur PADI Advanced Open Water Diver? Si vous êtes intéressé par de nouvelles expériences, d’autres plaisirs et des explorations inédites, vous devez détenir cette qualification. Le cours est tout spécialement conçu pour fournir aux nouveaux (et anciens) plongeurs PADI Open Water Divers une formation continue et développer leurs techniques, sous les conseils d’un professionnel – vous n’avez pas à être un plongeur « chevronné » pour vous y inscrire. En bref, ce cours vous donne simplement l’opportunité de faire cinq plongées supplémentaires après votre certification PADI Open Water Diver.

wreck_diving_advanced_open_water

5 plongées Adventure Dives

Ce cours est également divertissant. Il renforce la confiance en soi et élargit les techniques de plongée via cinq plongées Adventure Dives différentes. Tous les élèves doivent effectuer les plongées profondes, et d’orientation sous-marine, plus trois autres plongées spécialisées au choix (dont, notamment, recherche et récupération, plongée sur épave, plongée de nuit et autres), que vous choisirez avec votre Instructeur. C’est une méthode fantastique pour tester les différentes activités des plongeurs et de déterminer celles qui les intéressent vraiment. En plus, il n’y a pas de meilleur moyen pour essayer notre nouvel équipement exotique, comme les masques intégraux et les scooters sous-marins, ou même tester la plongée tec avec les plongées en configuration latérale des bouteilles ou en recycleur.

Une fois que vous avez déterminé vos passions en plongée, vous aurez le plaisir de découvrir que chaque plongée Adventure Dive compte comme la première plongée du cours PADI Specialty Diver correspondant et vice versa. En fonction de votre région, vous pouvez même commencer la plongée sous glace, en grotte, à l’air enrichi ou presque toute autre spécialité que vous pouvez imaginer. Les plongeurs qui tirent le maximum de la plongée ne cessent jamais d’apprendre et c’est la première étape essentielle dans l’échelle de la formation continue.

Night Diver - Advanced Open Water

Vous êtes prêt à commencer aujourd’hui? Inscrivez-vous au cours Advanced Open Water Diver, dans votre PADI Dive Center ou Resort.

Après l’Advanced

Total Submersion

Lorsque j’ai décidé de me lancer sérieusement dans la plongée, je me suis facilité la tâche en m’inscrivant à une formation intensive de 10 semaines, du niveau débutant jusqu’au programme d’instructeur. La formation incluait tous les cours « principaux », tels que Open Water, Advanced Open Water, Rescue, Divemaster et Instructor, les cours de premiers secours et de RCP, plus cinq Spécialités. Un tel parcours en 10 semaines, voilà qui représente beaucoup de plongées, un énorme apprentissage, des efforts et un engagement considérables, mais c’était facile car je n’avais pas à choisir quelle serait l’étape suivante. J’avais un objectif: devenir PADI Open Water Scuba Instructor et enseigner la plongée dans une région chaude et tropicale.

Après le cours PADI Advanced Open Water Diver, de nombreuses possibilités attrayantes s’offrent aux plongeurs et l’indécision peut devenir un vrai dilemme. Mais ce qui simplifie le choix de l’étape suivante, c’est qu’ils ont devant eux deux voies principales.

Better Dive Buddy

La voie Master Scuba Diver

Cette première voie les conduit jusqu’au niveau PADI Master Scuba Diver, et les plongeurs AOW ont déjà bien avancé sur cette voie. Cette qualification requiert l’obtention de cinq Spécialités (les plongées du cours Advanced Open Water Diver comptent comme la première plongée des Spécialités correspondantes), la certification Rescue Diver et l’enregistrement de 50 plongées. C’est le niveau le plus élevé de plongeur loisir. Les Master Scuba Divers représentent un groupe d’élite de plongeurs respectés, dotés d’une expérience et d’une formation considérables. Moins de 2% des plongeurs obtiennent cette qualification.

Dive Buddy 2

La voie Professionnelle PADI

La seconde voie est destinée à ceux qui envisagent déjà de devenir PADI Divemaster ou Instructor. Si c’est votre objectif et que vous voulez y parvenir rapidement, le niveau Rescue Diver est l’étape suivante. Vous entendrez souvent les plongeurs déclarer que c’est le cours le plus difficile, mais le plus gratifiant qu’ils aient jamais suivi. Les plongeurs Rescue Divers apprennent à éviter les problèmes, à les gérer et à développer davantage de confiance dans leurs techniques de plongée. Ils pratiquent les techniques de résolution de problèmes jusqu’à ce qu’elles soient devenues une seconde nature. C’est un cours sérieux, mais agréable, qui prépare les plongeurs à aider les autres et c’est un pré requis pour la formation de niveau professionnel.

J’en ai fait mon objectif et, après avoir terminé ma formation de 10 semaines, je suis monté à bord d’un avion en direction des Îles Vierges. Où la plongée vous emmènera-t-elle?

Vous souhaitez avoir davantage d’informations sur la voie de Master Scuba Diver ou de Professionnel PADI? Allez sur padi.com

Hawaï

hawaii

Destination tropicale ultime – à plus de 3219 kilomètres/2000 miles du plus proche bloc continental – c’est l’une des zones les plus reculées de la planète. Parmi les centaines d’îles qui s’étirent dans l’océan pacifique central, quatre îles principales attirent la plupart des touristes – Oahu (où se trouve Honolulu), Maui, Kauai et Hawaï, aussi appelée « Big Island ». Cet éloignement favorise une nature impeccable, un air pur et des créatures marines uniques sur la planète. Hawaï, ce cinquantième état des États-Unis, est une terre de contrastes – fontaines de lave, volcans couverts de neige et de glace, paysages agricoles, villes aux multiples cascades et aux plages de sable fin. En bref, un paradis en plein Pacifique, particulièrement pour les plongeurs.

Sites de plongée populaires

  • O’ahu – les épaves du YO-257 et du San Pedro sont parallèles, à environ 36 mètres/120 pieds de distance. Le sous-marin Atlantis visite souvent ces épaves et les plongeurs peuvent être au contact de ses passagers. Le Sea Tiger, au large de Waikiki, est réputé pour être un ancien navire de contrebande. L’épave repose à une profondeur de 36 mètres/120 pieds et les plongeurs voient souvent des raies aigles tachetées, des poissons-globes, des poissons-grenouilles et des tortues vertes peuvent également faire leur apparition. Le temps plus calme de l’été permet aux plongeurs d’accéder aux célèbres sites de plongée de la zone de North Shore, tels que Shark Cove et Three Tables. Il y a aussi beaucoup d’autres plongées depuis le rivage à O’ahu. Les plus populaires sont Makaha Caverns et Electric Beach.
  • Maui Black Rock est l’une des plongées les plus populaires sur cette île, mais de nombreux hôtels le long de la côte Ka’anapali abritent de grands récifs locaux. Avec des raies aigles, des tortues et des bancs de poissons, ils sont parfaits pour prendre des photos. Soyez attentif au poisson national d’Hawaï: le humahumanukanuka’apua’a, également connu sous le nom de baliste de lagon. Molokini Crater est à seulement 30 minutes en bateau de Maui. De nombreuses espèces de poissons, anguilles, et occasionnellement des raies mantas habitent l’intérieur du cratère, zone marine protégée. La partie arrière de Molokini est plus profonde et un fort courant attire occasionnellement de plus gros pélagiques, comme des raies mantas, des requins ou des baleines. Il y a plusieurs épaves intéressantes au large de Maui. Deux des plus populaires sont le Anthony (situé au large de Kihei) et le Carthaginian, de 30 mètres/100 pieds de long, juste au sud de Lahaina. Les deux épaves ont été coulées comme récifs artificiels et sont devenues la demeure des tortues vertes, des bancs de demoiselles, des poissons-chirurgiens, des rougets et des poissons-papillons.
  • Lana’i Lana’i est connue pour sa visibilité supérieure et la plongée en grotte. Cathédrales I et II sont les sites les plus populaires et votre bateau charter vous emmènera probablement plonger sur l’un d’eux. De plus, si vous aimez voir de nouveaux poissons ou trouver de rares invertébrés, Lana’i est le site qu’il vous faut. Bien qu’il soit possible de rester sur Lana’i, la plupart des centres de plongée partent de Lahaina, sur Maui. La traversée dure 30-45 minutes et, pendant les mois d’hiver, vous verrez probablement des baleines à bosse.
  • Moloka’i – Moloka’i offre une occasion rare de visiter des sites vierges et de repérer des animaux inhabituels. La plupart de ces plongées en dérive se font à 18-36 mètres/60-120 pieds de profondeur. Les plongées les plus populaires sont Fish Bowl, Deep Corner et Fish Rain. La plupart offrent des parties peu profondes et profondes, avec une vie marine abondante et la possibilité de voir de gros poissons pélagiques, comme les requins-marteaux, et les insolites phoques moines d’Hawaï, qui peuvent faire des apparitions.
  • Hawai’i – Certains décrivent la plongée de nuit à Kona avec les raies mantas comme être dans un autre monde, car il n’y a rien de comparable à être agenouillé au fond d’une eau obscure, tandis que des raies mantas géantes nagent au-dessus de votre tête. Un spectacle à la fois serein, magnifique et palpitant. Une fois que vous aurez effectué une plongée avec les raies mantas, testez quelques-uns des plus de 50 autres sites de plongée de Big Island. Réputés pour ses formations sous-marines de lave, les sites de Big Island abritent des tortues, une variété d’anguilles et de nombreuses espèces de poissons hawaiiens endémiques. Les plongeurs expérimentés dans le domaine seront sans doute attirés par une plongée pélagique en eaux troubles. Vous y verrez les mystérieuses créatures abyssales qui, la nuit, remontent des profondeurs. Les meilleurs sites de plongée depuis le rivage sont, entre autres: Two Step, Honokohau Harbor, Mile Marker 4, Old Airport, Kamakahonu Beach et Keauhou.
  • Kaua’i – Les plongeurs peuvent accéder à la côte sud toute l’année par bateau et plonger sur quelques superbes sites. Un tube de lave effondré en forme de V, Sheraton Caverns, est la demeure de nombreuses tortues vertes hawaïennes. À Turtle Bluffs, vous plongez en dérive et verrez les cavernes de sable avec les requins pointes blanches et les stations de nettoyage de tortues. Koloa Landing, qui abrite la murène dragon, est l’un des meilleurs sites de plongée depuis le rivage. Il offre un accès facile et vous pouvez y plonger presque toute l’année. Prince Kuhio est un autre site superbe, qui montre une abondance de tortues vertes hawaïennes peu farouches et que vous pouvez photographier facilement. Vous ne pouvez plonger à Anini Beach que pendant les mois d’été, mais il y a de superbes récifs et une vie marine abondante, à une profondeur maximale de 14 mètres/45 pieds. Tunnels Beach tire son nom d’une série de tubes de lave effondrés à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des récifs. Connu pour sa structure géologique, ses stations de nettoyage de tortues, ses pieuvres et même ses requins à pointes blanches, ce site impressionnera n’importe quel plongeur.

Vous voulez en savoir davantage? Visitez ScubaEarth®, vous aurez des informations détaillées sur les milliers de sites de plongée, les espèces marines, les caractéristiques essentielles des destinations de plongée et bien plus encore.

Résumé des plongées

Visibilité généralement 10-30 mètres/35-100 pieds ou plus, suivant les conditions.

Température de l’eau – une température moyenne agréable de 23-27 °C/74-80 °F dans l’ensemble, plus fraîche en hiver et plus chaude en été.

Climat généralement tropical, mais la température et le climat peuvent changer considérablement selon l’endroit où vous vous trouvez sur une île particulière.

Faune et flore vous verrez des requins pointes blanches, des grandes tortues de mer vertes, des murènes, des cigales de mer, des poissons de récif et des centaines d’autres créatures sur les sites de plongée autour des îles. Dans certains endroits, les plongées matinales offrent l’opportunité de voir des dauphins tachetés. En hiver, vous pouvez voir la migration des baleines à bosse et même les entendre chanter lorsque vous êtes sous l’eau.

Formation recommandée Suivez les Spécialités de plongée depuis un bateau PADI Boat Diver, de plongée profonde PADI Deep Diver et de plongée sur épave PADI Wreck Diver pour plonger sur les épaves les plus profondes. Le cours d’identification des poissons AWARE – Fish Identification est aussi un bon choix pour vous aider à identifier les nombreuses espèces uniques.

Infos voyages

Note Voyager vers n’importe quelle destination peut être affecté par de mauvaises conditions, comprenant (sans y être limité), la sécurité, les conditions requises d’entrée et de sortie du pays, les conditions sanitaires, les lois locales et la culture, les catastrophes naturelles et le climat. Quelle que soit votre destination, consultez votre agent ou votre département de voyages local pour demander des conseils sur cette destination lorsque vous planifiez votre séjour, puis à nouveau peu de temps avant de partir.

Langue anglais

Monnaie Dollar US. Les cartes de crédit sont largement acceptées.

Aéroports principaux l’aéroport international d’Honolulu est la principale porte d’entrée internationale, avec l’aéroport de Kahului, à Maui, l’aéroport international de Kona à Hawaï (Big Island); l’aéroport de Lihue, à Kauai peut recevoir à la fois des vols internationaux et inter-îles.

Électricité et Internet 110-120 volts, 60 Hz. Internet est largement disponible.

Attractions terrestres – des fabuleuses plages et volcans à toutes les attractions de la métropole et la possibilité de s’échapper vers une cascade isolée, Hawaï a beaucoup à offrir. Ne manquez pas le mémorial de l’USS Arizona à Pearl Harbor.

Trouver des Magasins et Clubs de plongée PADI à Hawaï

Liens d’informations:
gohawaii.com

Réservez maintenant